Les Fermes Lufa

La vision des Fermes Lufa est celle d’une ville remplie de fermes sur les toits, de cultiver les aliments là où les gens vivent et de le faire durablement. On a lancé en 2011 la toute première serre commerciale sur un toit, ici même à Montréal. En profitant d’espaces inutilisés, en capturant l'eau de pluie, en recirculant l'eau, en minimisant la consommation d'énergie, en compostant nos déchets organiques, en utilisant les principes de la lutte biologique au lieu de pesticides, herbicides ou fongicides synthétiques, on a réussi à offrir à nos membres des légumes cueillis le jour même de leur récolte. On a démontré que les fermes urbaines sur les toits sont non seulement une solution économique viable, mais aussi une façon plus intelligente de nourrir les villes.

Site web

Notre histoire

Chez Les Fermes Lufa, nous avons pour mission de changer la façon dont les gens mangent en cultivant les aliments là où ils vivent, et ce, de manière durable. Pour ce faire, nous avons construit la première serre commerciale sur toit au monde en 2011 et trois autres depuis (respectivement achevées en 2013, 2017 et 2020). Avec chaque nouvelle serre, nous augmentons notre niveau de durabilité et d’ingéniosité technique en cultivant des dizaines de légumes, de micropousses et de fines herbes par système hydroponique. Nous suivons nos cinq principes d’agriculture responsable : aucune utilisation de nouvelles terres, recirculation de l’eau, économie d’énergie, réduction des déchets et recours aux biocontrôles au lieu de pesticides synthétiques. Nous travaillons également en partenariat avec des agriculteurs responsables et des fabricants d’aliments locaux pour fournir à nos clients des centaines de produits sur notre Marché en ligne. Chaque semaine, nous assemblons plus de 20 000 paniers personnalisés remplis d’aliments frais, locaux et responsables, et nous les livrons sur l’ensemble de notre réseau de points de cueillette répartis à travers le Québec, ou directement à la porte de nos clients. À mesure que nous grandissons, nous voulons continuer de développer notre modèle de production alimentaire durable sur les plans économique et écologique.