Le domaine de la santé et le zéro déchet

par Gabrielle Lamontagne-Hallé, Aurore Courtieux-Boinot, Jérôme Cliche, Nathalie Robitaille et Marc-André Mailhot

Samedi 31 octobre - 11h00

Facebook en direct

Gratuit

Description

La pandémie a suscité de nombreuses craintes dans le domaine environnemental à l’échelle planétaire. Plusieurs questionnements ont surgi, notamment sur la façon de continuer d’éviter les emballages jetables, d’encourager le modèle du réutilisable et de privilégier le vrac et la consigne, tout en étant attentif aux questions de santé dans un contexte de crise sanitaire. L’être humain possède une grande résilience et peut s’adapter à tous ces changements, il faut cependant s’armer de patience et en temps de crise, l’insécurité peut prendre le dessus sur celle-ci. Comment adhérer à des valeurs environnementales tout en redoublant de prudence? Venez assister à ce panel pour comprendre les enjeux environnementaux reliés au domaine de la santé, qui doit faire preuve d’une rigueur impeccable. Vous serez en mesure de comprendre comment le.la citoyen.ne peut faire sa part pour rester zéro déchet face aux nouvelles mesures imposées par la COVID-19 et en quoi une crise sanitaire a de grandes conséquences sur l’environnement.

À propos des panelistes

Gabrielle Lamontagne-Hallé est journaliste spécialisée dans les enjeux alimentaires et environnementaux. Elle agit comme conseillère en environnement en milieu collégial depuis plusieurs années et elle multiplie les projets en communication qui servent à donner une voix aux solutions d’avenir. Fidèle à cette volonté, elle a animé le magazine télévisé UniVERT urbain au Canal Savoir et elle était chroniqueuse cet été à l’émission Dessine-moi un été sur les ondes d’ICI Première.

Aurore Courtieux-Boinot est titulaire d’un baccalauréat en communication et relations publiques de l’Université d’Édimbourg, ainsi que d’une maîtrise en gestion de l’environnement de l’Université de Sherbrooke. Au sein de la coopérative Incita, Aurore œuvre principalement pour des projets en gestion des matières résiduelles et en économie circulaire. C’est par l’événementiel et la production de spectacles (grands producteurs de déchets…) qu’Aurore se découvre un engouement pour les matières résiduelles. Elle bâtit alors son expérience en gestion des matières résiduelles en contexte corporatif : conseil des entreprises en technologies environnementales du Québec (CETEQ), GEEP (leader en fin de vie de matériel électronique), avant de se tourner vers des projets davantage orientés vers les citoyen.ne.s au sein de l’Écoquartier Villeray. Elle y développe notamment en 2018, le projet de gobelets consignés La Tasse. Le succès est immédiat et donnera lieu à la création en 2019 de l’organisme La vague, dévoué à l’éco-responsabilité du secteur de la restauration, qu’elle dirige aujourd’hui. En parallèle, désirant conjuguer son amour des spectacles et de l’environnement, Aurore co-fonde en 2017 le mouvement ACT, pour la promotion des spectacles et tournées écoresponsables.

Jérôme Cliche œuvre dans le domaine de la prévention et de la saine gestion des matières résiduelles depuis plus d’une vingtaine d’années. Il possède une formation en sciences biologiques de l’Université de Montréal, un baccalauréat en sciences de la consommation de l’Université Laval et une maîtrise en sciences de l’environnement de l’UQAM. À l’emploi de RECYC-QUÉBEC depuis 2003, monsieur Cliche a, entre autres, pris part au déploiement de différents programmes dont Ici on recycle+. Il est en outre le répondant expert du secteur de la mise en valeur des textiles résiduels ainsi que de la réduction à la source des matières résiduelles.

Membre du conseil d’administration de Synergie Santé Environnement (SSE) lors de sa création en 2007, Nathalie Robitaille devient conseillère senior chez SSE en 2011, directrice générale adjointe en 2015, puis directrice générale en 2019. SSE a pour mission d’accompagner les établissements de santé et de services sociaux dans la réduction de leur empreinte écologique et dans l’amélioration de leurs pratiques en santé environnementale. Inhalothérapeute de formation, Nathalie a travaillé à l’Hôpital Saint-Luc du Centre Hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) pendant 23 ans, où elle a pratiqué au sein de tous les départements. Elle est retournée à la profession tout récemment afin de prêter main-forte à ses collègues de l’hôpital Notre-Dame pour combattre le coronavirus. Elle termine une maîtrise en santé environnementale à l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM et est engagée socialement depuis plus de 30 ans au sein d’organismes à but non lucratif qui œuvrent dans le milieu de la santé et de l’environnement.

Pharmacien de profession, fort d’une expérience de travail dans plus de 150 pharmacies à travers le Québec, Marc-André Mailhot a également complété des études de 2e cycle en gestion de projet, en plus de diplômes spécialisés en vente-conseil et en lancement d’entreprise. Il détient une accréditation Associé Écologique LEED® et a été formé par l’Honorable Al Gore en tant que conférencier pour la fondation Réalité Climatique. Il a ainsi fondé Maillon Vert en 2012 avec, pour mission, de partager des stratégies environnementales efficaces et des outils pratiques destinés aux entreprises afin que toutes puissent générer des effets positifs. Fort de plus de 20 000 heures de recherche et développement en meilleures pratiques durables, l’équipe de Maillon Vert a rempli de nombreux mandats, au Québec ainsi qu’à l’international, profitant autant aux petites entreprises que sont les pharmacies de quartier qu’à de grandes enseignes réputées telles que L’Oréal. Récemment, avec le support de l’AQZD, Maillon Vert a mis sur pied une offre Virage Zéro Déchet clé en main, afin de démocratiser celle-ci notamment à travers les pharmacies.